Peut-on appliquer le Just à temps sur toute une Supply Chain ?

Quels sont les avantages et les défis liés à l’adoption des principes Just in Time (JIT) dans une Supply Chain mondiale ? Comment peut-on faire pour relever ces défis?

Je ne connais aucune Supply Chain travaillant sur un principe de Juste à Temps, c’est-à-dire sur des opérations synchronisées à tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement à une échelle mondiale. Même à l’intérieur d’une entreprise, la synchronisation totale, un flux où il n’y a pas de stock important entre les opérations, est difficile à trouver. Il est inhérent aux lignes de fabrication de produits de grande consommation, comme les lignes d’emballage. Dans les brasseries, une ligne d’emballage peut produire 100.000 bouteilles par heure, palettisées et expédiées. Même chose avec la nourriture pour animaux. Lorsque les opérations deviennent plus complexes, comme dans les ateliers où les produits sont fabriqués à travers diverses opérations, la synchronisation devient plus difficile. Très souvent, le temps de cycle (délai entre le début et la fin du produit) prendra 10 fois la somme des temps d’opérations (moment où une opération de fabrication a lieu).

Le projet Onde Verte

Pour relever le défi, je travaille actuellement sur un projet appelé  Onde Verte. Cela nécessite encore une certaine réflexion mais les résultats sont impressionnants. Par exemple, dans la fabrication de flacons de parfum, nous avons fait passer le temps de cycle de fabrication de 6 mois à 2 jours. Même chose dans la production de bobines d’acier, de moteurs à réaction, dans l’industrie textile ou la fabrication de puces électroniques. C’est un outil très puissant. Et il peut être utilisé pour synchroniser les fournisseurs avec les clients.

Jean-Patrice Netter
Président de DIAGMA

Pour lire d’autres articles de Jean-Patrice Netter :