Pharmacie

La Supply Chain des entreprises du secteur pharmaceutique est soumise aujourd’hui à de nombreuses contraintes spécifiques : des réglementations européennes et nationales de plus en plus restrictives, des coûts de R&D et de production plus élevés, des processus de mise sur le marché complexes et peu flexibles, une concurrence accrue (génériques), soumission aux Bonnes Pratiques de Fabrication (matériel, méthodes, main d’œuvre, matières, milieu…) …

 

Enjeux

Pour y faire face, un des leviers forts pour l’amélioration de la performance des entreprises du secteur est l’optimisation de la chaîne d’approvisionnement, qui se doit d’être plus réactive et plus agile du fournisseur au client : 

  • Amélioration & rationalisation de l’outil de production : les Bonnes Pratiques de Fabrication, l’étiquetage, les notices, la distribution, le délai d’acheminement, la durée de vie du produit (DLC, DLUO, PAO, etc …) diffèrent selon les pays, avec comme conséquence la nécessité d’avoir une organisation industrielle et des ressources humaines spécifiques par zone. Il s’agit d’adapter localement l’outil industriel à ces contraintes spécifiques (remise à plat du portefeuille produits, standardisation en amont des produits…) et d’anticiper le processus de fabrication à un niveau central.
     
  • Mieux anticiper la production et ses aléas : l’anticipation du processus de fabrication des produits et le respect des délais d’acheminement des produits dépendent de la nécessité de mettre en place un processus de prévision efficient dans les unités de production locales. Les prévisions en Central vont servir à piloter l’activité en amont. Les prévisions régionales vont servir à approvisionner les besoins locaux à partir des usines pharmaceutiques. Une fois étiquetés et conditionnés, les produits pharmaceutiques ne restent pas à un niveau central et sont expédiés localement sur la centaine de marchés qu’ils fournissent.
     
  • Mieux gérer la distribution, les stocks et l’augmentation des coûts : une meilleure anticipation sur la fabrication des produits permet de mieux gérer le stock qui, au niveau des points de vente, des pharmacies et des hôpitaux, se doit d’être au plus juste en gardant le bon niveau de service et un taux de rupture acceptable. Ajuster la fréquence de livraison des produits aux clients finaux et mieux anticiper leur réapprovisionnement grâce à une optimisation en amont (meilleures prévisions) permet d’obtenir une réactivité susceptible de limiter le niveau de stock et donc les coûts inhérents.

 

L’APPORT DE DIAGMA

Créé en 1973, DIAGMA est aujourd’hui un des cabinets de conseil en Supply Chain Management de référence, classé plusieurs fois n°1 de son secteur.

DIAGMA possède une grande expérience et une expertise unique dans le secteur de l’industrie pharmaceutique : refonte de l’organisation et du concept Supply Chain, évolution du réseau logistique, choix et mise en place d’APS (prévisions, planification de production et d’approvisionnement), TMS, WMS, amélioration de la performance entrepôt, optimisation des coûts de transport…

DIAGMA propose une offre de services large et inédite répondant au mieux à la multiplicité des besoins exprimés par les Directions Générale, Supply Chain, Logistique et Achats.

Du fait de la spécificité des produits et de la complexité des processus, DIAGMA aborde les problématiques Supply Chain de l’industrie pharmaceutique avec une démarche méthodologique adaptée permettant de travailler sur des objectifs moyen/long terme tout en délivrant des résultats concrets à court terme.

Quelques-unes des références DIAGMA dans ce secteur : SANOFI AVENTIS, PIERRE FABRE, BOEHRINGER INGELHEIM, DISTRIPHAR, VÉTOQUINOL, MERIAL, LEO, GUERBET, INNOTHERA …